L’application Vigidental est un dispositif médical est de classe I.  Dans notre analyse et évaluation des risques à l’utilisation du Vigidental par un patient, nous avons trouvé que le risque était très faible, compte tenu du domaine traité : l’hygiène bucco-dentaire, et de la non obligation d’une prise en charge thérapeutique immédiate. En ce sens, Vigidental peut tout à fait correspondre à la définition d’un dispositif médical pour lequel la FDA a l’intention d’exercer son pouvoir discrétionnaire d’exécution parce qu’il présente un risque moindre pour le public.

Il n’existe aucune contre-indication connue à l’utilisation de l’application Vigidental.

La technologie de l’application Vigidental fonctionne en « circuit ouvert », c’est-à-dire que la  solution ne mettra en œuvre aucune action de prévention médicale sans intervention humaine préalable.