Nl

Nl2023-10-13T11:50:20+02:00

Vigidental est une web-app d’évaluation et de suivi de l’hygiène bucco-dentaire

Vigidental est une web-app d’évaluation et de suivi de l’hygiène bucco-dentaire

Vigidental est une application mobile médicale centrée sur le patient.

Vigidental, c’est quoi exactement ?2024-04-22T09:52:32+02:00

Vigidental est une web-application qui permet l’analyse de photographies intraorales et de prothèses dentaires, afin d’évaluer et suivre la santé bucco-dentaire de patients. Les photographies sont réalisées depuis un simple smartphone relié au réseau Internet. Des dispositifs comme l’Odontoscope ou le Denturoscope peuvent aider à améliorer la qualité des images intraorales et prothétiques. Sous réserve d’une authentification et des photographies demandées,  Vigidental délivre un rapport de l’état bucco-dentaire et prothétique compris l’hygiène bucco-dentaire et prothétique du patient,  basé sur un algorithme qui combine des indices d’hygiène définis par les consensus scientifiques, et recommandés par l’OMS.

A qui s’adresse l’application Vigidental ?2023-12-04T14:16:27+01:00

Le bénéficiaire final de l’application Vigidental reste le patient en institutions : d’un enfant souffrant d’un handicap en foyer, à la personne âgée dépendante en maison de repos…

Les utilisateurs de l’application Vigidental sont les aidants du patient : Personnels de soins et éducateurs ou professionnels de santé, qui ont été formés ou du moins qui ont reçu une instruction en ce sens.

L’évaluation et le suivi de l’hygiène bucco-dentaire du patient sont réalisés par des professionnels de la médecine dentaire.

Quelle est la finalité d’usage de Vigidental ?2024-04-22T09:25:39+02:00

Trois approches se complètent pour décrire les finalités d’usage de l’application Vigidental :

  1. Nouvelles admissions. L’utilisation de l’application Vigidental s’inscrit dans une démarche logique et cohérente de la réalisation d’un examen bucco-dentaire et prothétique d’un patient qui va être admis en institutions, quelque soit son âge et son degré de dépendance.
  2. Suivi d’une plainte. Dès que la plainte est signalée, Vigidental permet de recueillir puis de transmettre toutes les informations pertinentes concernant le symptôme ou le problème signalé par le résident ou observé par le personnel. Le suivi et sa périodicité seront recommandés par des professionnels de la médecine dentaire.
  3. Prévention. Enfin, dans une approche préventive, la finalité d’usage de Vigidental est de soutenir les aidants professionnels – utilisateurs de la solution, à suivre et à motiver la réalisation d’une bonne hygiène bucco-dentaire de leur « patient/ résident » par une lecture lisible de l’analyse des indices d’hygiène bucco-dentaire et prothétique du patient, et en leur fournissant si nécessaire, des recommandations spécifiques, selon l’avis des professionnels de la médecine dentaire.
Concrètement, quelles sont les fonctionnalités de Vigidental ?2024-04-22T09:59:04+02:00

Vigidental porte plusieurs fonctions logicielles dont certaines sont destinées au soutien administratif d’un établissement de soins de santé comme la mise à jour du volet bucco-dentaire dans le Dossier Individuel de Soins du patient.

L’application Vigidental permet :

  • l’enregistrement d’un état bucco-dentaire,
  • l’enregistrement de l’état de prothèses dentaires
  • l’évaluation et le suivi de l’état bucco-dentaire et prothétique
  • l’identification des prothèses dentaires
  • l’évaluation et le suivi de l’hygiène bucco-dentaire et prothétique.
  • la consultation à distance avec un professionnel de la médecine dentaire
  • la consultation et l’édition de rapports d’états bucco-dentaires et prothétiques.

L’application Vigidental en institutions

Combien coûte l’utilisation de l’application Vigidental ?2023-09-20T15:32:44+02:00

L’offre pour la première année, s’élève à 1740€ htva et combine :

  • un abonnement annuel qui permet pendant toute sa durée, l’accès continu aux services Vigidental pour tous les résidents de l’institution. L’abonnement est de 69€ htva par mois soit 828€ htva par an. 
  • 40 Odontoscopes et 2 Denturoscopes qui optimisent les photographies intraorales et prothétiques, à la base des évaluations bucco-dentaires des nouvelles admissions, des suivis de soins d’hygiène orale et des cas d’urgences.  40 fois 20€ htva et 2 fois 56€ htva soit 912 € htva
  • Les consultations à distance sont tarifées et attestées par les dentistes, à la charge des patients, peuvent faire l’objet d’un remboursement par les mutuelles et les assurances complémentaires.

Les années suivantes, en dehors de l’abonnement annuel (828€ htva), c’est l’institution qui ajustera la quantité d’Odontoscopes à commander en fonction de ses besoins estimés. Le prix d’un Odontoscope est fixé à 20€ htva, il est distribué par boite de 10.

Pourquoi c’est à l’institution de payer l’abonnement ?2023-09-07T08:34:17+02:00

La finalité d’usage prévue de la web-application Vigidental est l’évaluation et le suivi de l’hygiène bucco-dentaire et prothétique d’un patient en institutions. Cette démarche s’inscrit dans un programme de prévention de la santé bucco-dentaire, recommandé par les autorités de santé nationales et internationales en Europe. Cette démarche est même inclue dans le processus d’agrément de maisons de retraite par certaines autorités locales (par exemple Iriscare en région bruxelloise).

Pour un établissement, Vigidental représente un programme global de prévention bucco-dentaire qui anticipe et limite le besoin en soins, permet la téléconsultation du dentiste et facilite l’organisation d’un soin nécessaire. Vigidental permet concrètement de mesurer l’impact du programme dans une institution, parce que basé sur le suivi de la santé bucco-dentaire de ses propres résidents.

Certaines applis médicales sont remboursées, qu’en est-il de Vigidental ?2023-11-05T13:46:21+01:00

En effet, nous avons trouvé en Belgique des mutuelles comme la mutualité libre qui remboursent l’utilisation d’applis médicales à hauteur de 20 €/an. Ce remboursement est valable pour les applis prescrites par un médecin ou agréées par mHealthBelgium (plateforme initiée par l’INAMI, l’AFMPS, Agoria, eHealth et beMedTech, qui fait une liste de toutes les applications avec le marquage CE destiné aux dispositifs médicaux)

Lorsqu’un résident-patient est inscrit sur l’appli Vigidental, il est facturé 20 € par l’institution, et pourra donc profiter d’évaluations et du suivi de son hygiène bucco-dentaire (lui seront fournis un Odontoscope individuel et une Denture Box si nécessaire). Lorsque l’application Vigidental sera éligible au remboursement par certaines mutuelles, le patient pourra être remboursé au titre d’utilisation d’une application médicale agréee, sur présentation de la facture de 20€. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle. exemple ici.

Ensuite pour une évaluation ou consultation à distance avec un dentiste, le tarif sera fixé par le dentiste traitant, actuellement la consultation téléphonique peut être attestée à 20€, remboursée par les mutuelles (code 389012)

Un dispositif médical d’utilisation simple et sécurisée.

Quel est le niveau de risque pour ce dispositif médical ?2023-09-07T08:29:50+02:00

L’application Vigidental est un dispositif médical est de classe I.  Dans notre analyse et évaluation des risques à l’utilisation du Vigidental par un patient, nous avons trouvé que le risque était très faible, compte tenu du domaine traité : l’hygiène bucco-dentaire, et de la non obligation d’une prise en charge thérapeutique immédiate. En ce sens, Vigidental peut tout à fait correspondre à la définition d’un dispositif médical pour lequel la FDA a l’intention d’exercer son pouvoir discrétionnaire d’exécution parce qu’il présente un risque moindre pour le public.

Il n’existe aucune contre-indication connue à l’utilisation de l’application Vigidental.

La technologie de l’application Vigidental fonctionne en « circuit ouvert », c’est-à-dire que la  solution ne mettra en œuvre aucune action de prévention médicale sans intervention humaine préalable.

Est-ce que l’application Vigidental bénéficie d’une validation clinique ?2023-09-07T08:32:27+02:00

Les données de sortie du logiciel sont suffisamment précises et fiables pour permettre  d’atteindre l’objectif « cliniquement significatif » d’évaluation et de suivi de la santé bucco-dentaire, dans la population des personnes vivant en institutions, et dans le contexte de leur état de santé orale.

Le « cliniquement significatif » a été défini comme l’impact positif de Vigidental sur la santé d’un individu ou de la population d’une maison de repos, et peut être démontrée en se référant à des données existantes provenant d’études menées pour le même usage prévu ; notamment en Belgique la Dr Barabra Janssens, mais aussi par l’évaluation clinique du Dr Simon Benoliel, dans le projet Dentalmobilis, le projet de la mise en place d’un Plan de Santé bucco-dentaire des Aînés en maison de repos -UNESSA, ou le Projet « Sensibilisation et formation du personnel soignant à l’importance des soins d’hygiène bucco-dentaire dans la lutte contre les infections en établissements résidentiels », financé par la Fondation Roi Baudouin où au final 8600 patients ont été examinés par des dentistes et un peu moins de 1000 avec le logiciel développé par Vigident.

L’application Vigidental est-elle réglementée ?2023-09-06T11:40:46+02:00

L’application Vigidental porte la marque CE, conformément au Règlement (UE) 2017/745 relatif aux dispositifs médicaux, selon la catégorie du dispositif. La marque CE indique que le produit répond aux normes de sécurité et de performance établies par l’Union européenne  et qu’il peut être légalement commercialisé et utilisé dans les pays de l’UE. La société belge Vigident qui fabrique et commercialise entre autres l’application Vigidental assume la responsabilité de la conformité de son produit aux normes applicables. Depuis sa mise sur le marché, l’application est soumise à une surveillance continue pour garantir sa sécurité et son efficacité. La marque CE facilite cette surveillance en permettant aux autorités compétentes de suivre les dispositifs médicaux commercialisés.

Comment Vigidental assure la sécurité, protège la vie privée et applique une politique de confidentialité des données personnelles ?2023-09-04T15:54:07+02:00

La société Vigident, éditrice de la web-application Vigidental se conforme aux règles en concluant un contrat avec l’institution qui reste le responsable du traitement des données. Les principes suivants sont notamment être respectés:

  • le principe de finalité de la collecte et l’utilisation des données personnelles
  • le principe de la pertinence des données
  • le principe du consentement éclairé
  • le principe d’une durée limitée de conservation des informations
  • le principe de sécurité et de confidentialité des données
  • le principe du respect des droits des personnes

Toute modification d’une règle prédéfinie sera immédiatement signifiée aux utilisateurs et au patients sur une page d’information du site internet dédié vigidental.com

Vigidental contribue à la prise en charge de l’hygiène bucco-dentaire en proposant :

Pour le résident, un programme individuel de prévention

  • qui repose sur l’application de bonnes pratiques de soins d’hygiène bucco-dentaire personnalisés.

  • Évalué et suivi régulièrement, afin de permettre un ajustement approprié des mesures d’hygiène.

  • qui facilite, si besoin, la réalisation de soins bucco-dentaires indispensables et compatibles avec son état de santé général.

Pour l’établissement, un programme global de prévention

  • qui anticipe et limite le besoin en soins, permet la téléconsultation du dentiste et facilite l’organisation d’un soin nécessaire.

  • qui accompagne le personnel de soins dans l’application et l’évaluation de bonnes pratiques enseignées lors des formations .

  • qui permet concrètement d’en mesurer l’impact, parce que basé sur le suivi de la santé bucco-dentaire de ses résidents.

l’application Vigidental a été déployée dans « Le plan de santé bucco-dentaire des aînés en maisons de repos », proposé avec succès, d’avril à décembre 2022, à 11 MRS de la région Wallone, comme projet pilote selon les préconisations du département « Oral Health » de l’OMS.

Parlons-en

Ensemble, nous pouvons améliorer l’accès à la santé bucco-dentaire.

Go to Top